session-2548826__480

 

Après le traditionnel appel des élus avant l'ouverture des débats (où il manque encore et toujours les mêmes ... certains excusés avec procuration, d'autres pas ...), nous avons assisté à un conseil municipal relativement calme et morne avec un long défilement des affaires courantes de la municipalité. Seuls quelques échanges verbaux, certains assez virulents, viendront "animer" la séance.

A noter principalement :

- la poursuite du projet "Arboretum" avec le lancement de la deuxième tranche d'aménagement d'un conservatoire des arbres fruitiers pour un montant de .. 82 264,37 € .. ( en plus c'est HT !!!). Trêve de plaisanterie, n'a-t-on pas mieux à faire avec cet argent ?? Pour l'éducation de nos enfants par exemple ?

- un permis de construire déposé le 13/11 dernier pour un projet au 154, route de Sandillon (le long de l'Allée du Parc ... certains vont apprécier ...) pour l'implantation d'un bâtiment d'habitation de 10 logements dont 3 sociaux et de 5 maisons avec 31 places de stationnement. On tient, à priori, à conserver notre 1ère place en termes d'urbanisation et de bétonnement de notre environnement au sein d'Orléans Métropole ! Quand allons-nous nous arrêter d'imperméabiliser en masse tous nos sols ???

- un projet de revalorisation  (acoustique, végétalisation, équipement, assise, etc...) du théâtre de plein air pour un budget de ... 330 000 € !! Rien que ça !! Le grand débat a porté sur l'implantation des toilettes publiques ... Extérieures ? Intérieures ? A ce tarif, j'espère, au moins, qu'elles seront plaquées OR !!

- la facture de 9 000 € pour un cabinet de recrutement pour honorer le poste de chef des services techniques vacant depuis 5 mois et demie a été l'un des principaux points de friction. L'opposition a fustigé l'equipe majoritaire en dénonçant un véritable, je cite, "gaspillage" et en précisant que l'équipe municipale ferait mieux de se demander pourquoi il y a eu 22 départs volontaires de personnel durant leur mandat ! Mr Millord réfute totalement, soutenu à 100% par Mr le Maire, ce terme de gaspillage expliquant que, certes la somme peut paraître élevée, mais elle inclut le coût des annonces et surtout une garantie de 12 mois pour être sur de la qualité du recrutement ... L'opposition dénonce une méthode et un mode de fonctionnement de ce genre de cabinet qui, en fin de compte, n'oeuvre que pour toucher des commissions d'embauche !   

- une remarque d'un des conseillers de l'équipe majoritaire (existe-t-elle encore, on peut sérieusement en douter vu son éclatement et sa répartition dans les différentes listes en cours de création ... sauf dans la notre !) concernant la remise de décorations à des employés municipaux a entraîné quelques échanges assez virulents et vindicatifs entre lui et Mr le Maire sur le choix de la date de la cérémonie et sur les invitations envoyées.

Mais la surprise viendra à la dernière minute, juste avant la clôture des débats par notre 1er magistrat, par l'annonce de Mr Corjon, 1er adjoint à l'urbanisme, concernant le site SGE comme quoi un permis de démolir vient d'être déposé pour l'ensemble des bâtiments de l'ancien site Monier ! La société Gabriel (qui, à priori n'est pas propriétaire du terrain ???? Mais qui l'est alors ???) souhaiterait "réhabiliter" le terrain. Dans quel but ? Pour faire quoi ? Même notre mairie ne le sait pas ! Grosse interrogation générale, échanges poussés de regards entre tous les membres du conseil, murmures, début de brouhaha : clôture immédiate du conseil par Mr le Maire. Est-ce une méthode afin d'éviter un début de débat sur ce sujet ? Une chose est sûre, l'ensemble des habitants de notre commune, particulièrement les riverains du site, vont vouloir des réponses et, si possible, rapidement....