white-male-1834102__480

 

Alors que nous avons commencé à vous dévoiler certains points de notre programme, il en est un qui nous tient particulièrement à coeur : la préservation de notre cadre de vie. Celui-ci passera, obligatoirement, par la limitation d'une urbanisation de plus en plus envahissante au détriment de nos espaces naturels.

Ce jour, jeudi 12 décembre, est paru dans "la Rep" une étude sur les villes du Loiret ayant le plus bétonnées entre 2009 et 2017.

Malheureusement, cette étude nous donne raison ! Saint Jean Le Blanc, en mauvaise élève, se place en deuxième position du plus fort taux d'artificialisation de ses sols au sein du Loiret durant cette période. La première place reviendrait à Courcelles-le-Roi, petite commune du Pithiverais, avec 5,58%, mais cela serait due à une mise à jour des fichiers fonciers !! Ce qui n'est pas le cas de notre commune ! Nous sommes donc en tête des 22 communes d'Orléans Métropole avec un taux à 4,95%, devant Saran à 4,06%, Olivet à 2,95% et Ingré à 2,73%.

Tous les spécialistes s'accordent à dire que cela entraîne une grave perte de la biodiversité et une possible récurrence des inondations due à des sols rendus imperméables. L'heure est donc venue de réagir, de tenter d'inverser cette tendance. Non pas en refusant l'arrivée de nouveaux habitants, source de vitalité d'une commune, mais en rationalisant les espaces déjà consacrés à l'habitat et en réintroduisant des zones végétalisées.

Toutes ces actions font d'ores et déjà parties de notre programme....