Agissons ensemble pour Saint Jean Le Blanc

02 février 2023

Petite précision ...

Capture d’écran 2023-02-02 à 21

Alors que l’échéance électorale arrive à grands pas ce dimanche, nos boîtes aux lettres sont submergées de flyers divers vantant les projets et mérites des différentes listes en compétition. 

Un des derniers en date implique directement, en le citant sans son approbation, le leader de notre collectif.

Nous tenons à préciser que nous ne souhaitons pas être instrumentalisés ni utilisés dans le conflit qui peut opposer deux des principaux groupes antagonistes. Nos choix ont été faits, expliqués et assumés dans un de nos posts précédents. Nous ne prenons parti pour aucunes des listes représentées lors de ce second tour.

Pour notre part, nous allons suivre, en restant très attentifs, les évolutions de la vie politique albijohannicienne durant ces 3 prochaines années. Notre absence au sein du conseil municipal ne nous empêchera pas d’être des observateurs assidus et, nous le pensons sans prétention, avisés. Nous serons, si la situation l’exige, peut-être critiques, voir acerbes, mais aussi, si le travail est positif et va dans le sens de l’intérêt communal, en accord et éventuel soutien. Notre disponibilité, de nouveau pleine et entière en 2026, nous permettra de vous proposer une réelle alternative … si besoin !

Posté par collectif AESJLB à 21:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 février 2023

Rien ne va plus !

Même si ce titre  indique normalement que les jeux sont faits au casino, ici, à Saint Jean Le Blanc, il prend une toute autre signification ! Certes, pour le second tour des élections de dimanche prochain, les jeux semblent bel et bien faits mais, par contre, les péripéties politiques de notre commune, elles, ne sont, à priori, pas encore terminées !

En effet, un nouveau rebondissement vient de se produire ! L’affaire, très bien résumée par notre journal local, montre bien dans quel état déplorable se trouve notre municipalité. Depuis des mois, tout va à vau-l’eau !! Comment en est-on arrivé là ??? Aujourd’hui, plus que jamais, nous sommes la risée de la métropole ! 

Difficile de cerner les motivations exactes de cet acte si ce n’est une volonté d’entacher et de nuire à ces élections. Au profit de qui ? Ce n’est certainement pas avec des histoires pareilles que les albijohanniciens se décideront à retourner aux urnes ! Une fois de plus, la grande gagnante, avec cette ambiance de suspicion générale, sera l’abstention … et c’est bien dommage !

Rocambolesque - Un millier de cartes d'électeurs retrouvées dans un carton caché à la mairie de Saint-Jean-le-Blanc, en pleine élection

Une nouvelle affaire, d'ordre électoral cette fois, vient secouer depuis ce week-end, la turbulente commune de Saint-Jean-le-Blanc, qui, c'est peu de le dire, n'avait franchement pas besoin de ça. A l'heure cruciale de l'entre-deux tours de nouvelles élections municipales...

https://www.larep.fr

 

Posté par collectif AESJLB à 20:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 janvier 2023

Lettre ouverte

istockphoto-1201008922-170667a

 

Chères albijohanniciennes, chers albijohanniciens,

Le 29 janvier prochain de nouvelles élections municipales anticipées auront lieu. Celles-ci sont le résultat du climat délétère qui règne au sein de notre conseil municipal depuis maintenant plusieurs années. Alors qu’en 2020, on nous promettait de « faire autrement », l’ensemble des élus de l’équipe majoritaire, aidé de certains membres de la mandature précédente, ne nous ont offert, en fin de compte, qu’un pitoyable spectacle d’une foire d’empoigne permanente où les débats ont tourné, bien souvent, au théâtre de Guignol. Les égos, les calculs et les accords d’arrière-boutique ont pris systématiquement le dessus au détriment de notre commune et de ses habitants. Pour notre part, nous ne pouvions qu’assister, impuissants, à la déliquescence de la vie politique albijohannicienne. 

Aujourd’hui, à défaut d’une révolution des mentalités et des convictions chez un grand nombre d’élus locaux, nous avons décidé de ne pas présenter de liste « Agissons ensemble pour Saint Jean Le Blanc » pour ces élections municipales partielles. Des impératifs professionnels immédiats, pris à l’issue des élections municipales de 2020, animent cette lourde décision. Durant ces trois prochaines années, nous nous voyons contraints de redevenir de simples spectateurs, qui continueront, malgré tout, à suivre et analyser le travail fait par les futurs élus, quels qu’ils soient.

Cette décision, mûrement réfléchie, n’a pas été facile à prendre. Des échanges ont bien eu lieu avec les différents protagonistes qui nous proposaient diverses « alliances de circonstance » plus ou moins sérieuses, en fonction de leurs propres intérêts. Pour notre collectif, chercher à se maintenir, vaille que vaille, en faisant fi de nos principes moraux, ne nous a pas paru acceptable. Transgresser, par simple opportunisme, la ligne de conduite que nous nous étions fixée durant les municipales de 2020 retirerait toutes valeurs à notre engagement. Pratiquer  comme certains, par pur intérêt personnel afin d’obtenir un poste, d’inqualifiables et continuels changements de position ou d’équipe en fonction des circonstances du moment nous paraissait inconcevable. Pour ne citer que Victor Hugo : « Mieux vaut une conscience tranquille qu’une destinée prospère. J’aime mieux un bon sommeil qu’un bon lit ». Chacun aura sa propre conscience … Nous, nous avons la nôtre !

Cette stratégie des « petits arrangements entre copains » où on prend encore et toujours les mêmes, on les mélange et on recommence, réussira-t-elle à apaiser, enfin, la vie politique albijohannicienne ? Nous en doutons sérieusement. 

En attendant, une chose est sûre : elle n’est pas de nature à restaurer la confiance altérée des électeurs envers ces futurs élus. A eux, une fois en place, de nous prouver que nous avions tort. C’est tout le mal qu’on souhaite à notre commune !

Notre disponibilité sera, de nouveau pleine et entière, pour 2026. Nous vous y donnons, d’ores et déjà, rendez-vous …

 

 

Posté par collectif AESJLB à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 décembre 2022

Un dernier conseil municipal lunaire

salle conseil

Ce mardi soir avait lieu le dernier conseil municipal théoriquement de l’année mais il s’est révélé être un peu plus que ça …

En effet, dans une ambiance pesante où le public s’est trouvé être plus nombreux que les élus siégeants, force a été de constater que les démissionnaires du 20 octobre dernier n’ont pas été remplacés par leurs suivants de liste comme le prévoit le règlement. Ceux-ci ont donc refusé d’intégrer le conseil en démissionnant à leur tour. 

Une surprise … sans en être vraiment une ! 

Personne n’était dupe, tout le monde avait bien compris que le but de la manoeuvre était d’atteindre le chiffre fatidique des 10 sièges vacants entrainant de facto la dissolution de notre conseil. C’est maintenant chose faite ! L’arrêté a d’ores et déjà été pris par Mme la Préfète fixant les futures élections au dimanche 29 janvier 2023 et 05 février si besoin d’un second tour.

Après avoir traité quelques affaires courantes, Mme la Maire, empreinte d’émotions, a clôturé ce conseil surréaliste en lisant une lettre, véritable diatribe à charge sur ses anciens colistiers « frondeurs » sans oublier de stigmatiser au passage la liste d’opposition « Votre projet gagnant ». Chacun jugera, en son âme et conscience, des arguments des uns et des autres …

Peut-on considérer cela comme un début de campagne électorale ? Celle-ci risque fort d’être virulente à la vue des rancoeurs accumulées de chaque côté. Pas sûr que ce soit ce qu’attendent les albijohanniciens …

Posté par collectif AESJLB à 00:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 octobre 2022

Dans l'attente des consultations ...

IMG_1819

Article de France 3 Région Centre qui résume parfaitement la situation dans laquelle notre commune est plongée ...
Il est souhaitable que les suivants de liste sollicités prennent rapidement position, pour ou contre, leur intégration au sein du conseil. 
Quelqu'en soit le résultat, cela donnera, enfin, un cap à notre municipalité et nous permettra de retrouver, espérons le, un peu de sérénité.

12 élus démissionnent du conseil municipal de Saint-Jean-le-Blanc, les électeurs bientôt de retour aux urnes ?

"Il nous faudrait une psychothérapie générale"... Ambiance à Saint Jean le Blanc dans le Loiret où douze conseillers municipaux ont démissionné de leurs fonctions le jeudi 20 octobre. Le dernier épisode d'un feuilleton politico-people qui dure depuis début 2022 ! La maire cristallisant toutes les critiques.

https://france3-regions.francetvinfo.fr

Posté par collectif AESJLB à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2022

Rien ne va plus à Saint Jean Le Blanc

IMG_1818

La crise politique que nous traversons au sein de notre commune, perdurant depuis des mois, devenue aujourd’hui intenable faute de consensus réciproque, a fini par éclater.

Comme le précise l’article de notre journal local, les démissionnaires peuvent être remplacés par les colistiers suivants de leur liste respective des municipales de 2020. 

Le voudront-ils ? Rien n’est moins sûr … Les suivants sont en droit de refuser, ou pas, d’intégrer le conseil.

Politique - Nouveau rebondissement à Saint-Jean-le-Blanc dans la crise : douze élus frondeurs démissionnent d'un coup

Ce jeudi 20 octobre, peu avant de rendre officielles leurs démissions auprès des services de la mairie et de la préfecture, les (encore) élus ont tenu à revenir sur les raisons de leur décision. Ils avaient pour cela donné rendez-vous à La Rep' à l'écart du centre-ville de Saint-Jean-le-Blanc, dans les jardins du château.

https://www.larep.fr
 

Si leur liste est « épuisée », faute de volontaire, le siège devient donc vacant. Toutefois, en cas de cumul de sièges vacants, si le conseil municipal a perdu le tiers ou plus de ses membres (c’est à dire 10 sièges sur 29 pour ce qui nous concerne), il pourra être procédé au renouvellement complet du conseil (article L270 du Code Électoral) par le biais de nouvelles élections, dans un délai de 3 mois.

Affaire à suivre dans les prochains jours …

 

Posté par collectif AESJLB à 09:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 septembre 2022

Encore un conseil houleux ...

salle conseil

Ce mardi, 20 septembre, a eu lieu le dernier conseil municipal et il n’a pas fallu attendre bien longtemps pour assister, une fois de plus, à un véritable règlement de compte ! L’appel des élus à peine terminé, la demande d’approbation du compte rendu du conseil du mois de juin a aussitôt déclenché une importante altercation entre Mme le Maire et son 3ème adjoint, Mr Lanson, au sujet du véhicule récemment acquis au profit du CCAS. Chacun s’arc-boutant sur sa version et s’accusant mutuellement, le ton est très vite monté. Les explications ont été très vives mais la situation n’a pas pour autant été clairement réglée car les échanges ont très vite dérivé, avec la participation d’autres élus, sur l’arrêt de la retransmission en direct live du conseil sur la page Facebook de la ville. Cette autre polémique a, elle aussi, entrainé de vifs échanges et critiques allant toutes à l’encontre de cette décision prise en catimini par Mme le Maire et ses quelques fidèles, sans concertation du reste du conseil.

Pour notre part, comme expliqué dans notre précédent article, nous ne cautionnons pas ni n’approuvons cet arrêt de la retransmission du conseil. Les délibérations et prises de position des élus sont publiques, chaque citoyen est en droit de les entendre. Tout le monde ne peut venir en salle du conseil pour y assister pour diverses raisons (emploi, horaire, mobilité, santé, garde d’enfants, etc …). La technologie d’aujourd’hui nous permet d’avoir un formidable outil de communication et, pour des raisons que nous n’arrivons toujours pas à comprendre, l’équipe majoritaire, du moins ce qu’il en reste, a pris la décision de nous en priver !! 

Nous réitérons notre volonté que l’ensemble du conseil municipal soit consulté par l’intermédiaire d’un vote pour maintenir, ou pas, la retransmission en direct du conseil. Chaque élus, représentant de la population, pourra, ainsi, par son vote, prendre position, sereinement et dans le calme. Un vote après dialogue et échange, comme tout vote au sein du conseil devrait se dérouler, sans que celui-ci ne se transforme en un véritable pugilat. Chaque partie devra en accepter le résultat. Cela serait une vraie preuve d’ouverture et de volonté d’apaisement, chose qui manque cruellement en ce moment dans notre commune.

Posté par collectif AESJLB à 11:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2022

Fin de la diffusion des conseils municipaux

istockphoto-1287634755-612x612

 

Alors que le prochain conseil municipal aura lieu mardi 20 septembre à 20h, nous apprenons que la municipalité a décidé d’arrêter la diffusion en « direct live » de celui-ci.

La raison principale invoquée est l’abrogation, à compter du 01 août 2022, des régimes d’exception créés pour lutter contre l’épidémie liée à la covid-19 qui, entre autres, visait à limiter les rassemblements trop nombreux dans un lieu fermé. Ce sont uniquement ces mesures sanitaires qui auraient, soit disant, motivées l’installation de cette retransmission provisoire. Pourtant, lorsque vous regardez en replay le conseil municipal d’installation de cette mandature en date du 04 juillet 2020, à la 9ème minute et 30 secondes, on vous présente cette volonté de retransmission comme étant, je cite, « le fruit de la volonté d’être plus proche des citoyens et de permettre aux gens de suivre le conseil municipal »

https://www.facebook.com/watch/live/?v=587168812235232 

Du coup, que devons-nous déduire de cet arrêt des retransmissions ? Est-ce une volonté de masquer la situation peu glorieuse de notre municipalité ? Il pourrait devenir légitime de se poser des questions …

Une chose est sure, ce n’est certainement pas la deuxième excuse annoncée qui nous convaincra, non plus, de sa réelle justification !! Avec les moyens techniques utilisés, seuls Mme le Maire et ses adjoints étaient filmés ce qui entrainerait un manque d’équité vis à vis des groupes d’opposition ou des autres élus. Sauf erreur de notre part, nous n’avons jamais entendu le moindre reproche à ce sujet. Certes, la caméra n’est pas braquée sur eux mais ils ont la possibilité de s’exprimer et, surtout, d’être entendus par tous. Pour nous, seules les paroles comptent, pas les images !

Notre collectif est vraiment déçu par cette décision, prise sans concertation ni avis de l’ensemble du conseil municipal. Nous sommes persuadés que les albijohanniciens le seront tout autant ! A chaque retransmission, il y avait, en fonction de l’importance des débats, entre 30 et 70 personnes de connectés en direct. La salle du conseil ne pourrait même pas absorber autant de public ! Lorsque vous consultez les archives disponibles, vous pouvez constater entre 700 et 1000 vues par séances, ce qui est assez important pour une commune de 9000 habitants. 

A une époque où nous constatons un manque flagrant d’intérêt de nos concitoyens pour la politique en général, il est vraiment dommage de priver les habitants de Saint Jean Le Blanc d’un moyen, simple et efficace, de mieux appréhender et suivre la politique locale et la gestion de leur commune.

Posté par collectif AESJLB à 18:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2022

Un conseil très mouvementé …

istockphoto-1277965612-170667a

Nous avons, encore, assisté à un bien triste spectacle ce mardi 28 juin lors du conseil municipal. En effet, celui-ci s’est très rapidement transformé en un véritable pugilat, où chaque camp, fermement campé sur ses positions, s’invectivait à tour de rôle …

Le summum a été atteint lors du vote du compte administratif où le résultat a été, une fois de plus, défavorable à Mme le Maire : 14 contre 12 pour et 2 abstentions. Situation de blocage total encore confirmé !! 

Certes, la commune continue de fonctionner mais comment rester constructif dans ces conditions et envisager un avenir serein ? Une solution doit être trouvée au plus vite mais laquelle ?  Il n’est pas possible de subir cette véritable guerre de tranchées pendant encore 4 années d’ici les prochaines échéances électorales municipales….

Posté par collectif AESJLB à 00:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juin 2022

Situation de blocage complet au sein du conseil

Capture d’écran 2022-02-27 à 09

      A la vue de l’ordre du jour, nous pouvions nous attendre à un conseil mouvementé, voir houleux … Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il a tenu toutes ses promesses ! En effet, d’emblée, nous apprenons qu’une conseillère de l’équipe majoritaire, Mme Pesic Ivana, a démissionné et qu’elle est remplacée par Mme Gautier Magali. Annonce faite sans fioriture, un peu à la va-vite … sans remise d’écharpe officielle … On a connu plus agréable comme intronisation, le ton était donné ! Puis est venu l’appel des élus avec les différentes procurations données par les absents. Dans un souci de cohérence avec ses différentes prises de position, l’opposition essaye de parler d’une seule et même voix afin de sortir de cette situation de blocage et de résoudre ce problème. Pour preuve, Mrs Grehal Fabrice et Lanson Pascal n’ont pas hésité à donner leur pouvoir à nos deux représentants, Mr Tafani Christophe et Mme Voisin Aurélie alors que Mme Chevrier Murielle, colistière de leur groupe, était présente mais, il semblerait, aujourd’hui, avec une voix dissonante à leur équipe. 

Le conseil s’est, ensuite, égrené tranquillement, enchainant les différents points à l’ordre du jour. Citons principalement la présentation du rapport de la Chambre Régionale des Comptes et la mise en application du budget arrêté par Mme la Préfète suite aux différents rejets antérieurs mais aussi l’adoption, à l’unanimité, des subventions aux associations. Bref, nous étions encore pour quelques temps dans l’œil du cyclone, dans un calme relatif, mais sentant bien que chacun attendait la suite des évènements. L’ambiance a commencé à changer avec les votes de certaines délibérations où la majorité du conseil s’est abstenue, non pas en étant contre, mais estimant manquer encore d’informations. Certains visages, sentant le vent se lever, ont commencé à changer d’apparence.

Est venu, ensuite, le temps que tout le monde attendait : le vote du maintien ou non en poste des quatre adjoints dont les délégations ont été retirées, Mr Charpentier Thierry, Mme Mialanne Delphine, Mr Lanson Alexandre et Mr Asseloos Laurent. Mme le Maire a tout d’abord tenu à s’exprimer avant ces votes en lisant un texte bien préparé, véritable attaque contre ses frondeurs, rejetant toutes les fautes sur leurs épaules, sans oublier d’égratigner sérieusement l’opposition au passage nous traitant d’irresponsables !! Texte limite larmoyant et infantilisant toute opposition à sa vision de la gestion communale. Tout le monde a courbé l’échine, sachant que le dialogue, à ce moment précis, n’était pas possible. La réponse a, donc, été laissée aux urnes et elles ont parlé, et une fois de plus, pas en sa faveur : 16 voix pour le maintien des quatre adjoints, 13 contre à chaque vote, malgré le changement de position de certain … ou certaine … qui se reconnaitront !

Confirmation pour la énième fois que Mme le Maire n’a plus la majorité au sein de son propre conseil, position normalement guère tenable. Mais elle a confirmé, dans un échange assez virulent avec son 1er adjoint, qu’elle refusait de démissionner. La fin du conseil s’est déroulé dans une ambiance délétère, certains s’invectivant avec véhémence, prouvant bel et bien que notre conseil est dans une situation de blocage complet. Aujourd’hui, il ne reste pas 36 solutions … A Mme le Maire de prendre ses responsabilités … 

Posté par collectif AESJLB à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]