Agissons ensemble pour Saint Jean Le Blanc

16 mars 2019

Un groupe d’information et de réflexion citoyenne qui veut agir pour l’avenir de sa commune

Un groupe de réflexion baptisé "Agissons ensemble pour Saint Jean Le Blanc" vient de voir le jour dans notre commune avec, pour objectif l’échange d’idées et l’élaboration de projets soutenus et attendus par la population albijohannicienne tout en tenant compte des réalités du terrain. Ce cercle de discussion, qui se veut sans étiquette politique et neutre, souhaite influer sur les décisions futures qui concerneront la commune.

Couplé à ce blog internet, il a pour objectif de fédérer nos concitoyens autour d’un même projet : l’avenir de notre commune ! 

Ce groupe de travail est constitué d’habitants de la commune provenant de tous milieux socio-professionnels, aux profils hétéroclites mais reflétant bien la population albijohannicienne.

Vous souhaitez donner votre avis,  vous exprimer et rejoindre ce groupe, contactez- nous, dès à présent, par message privé en cliquant sur « contactez l’auteur », en haut de la colonne de gauche. Nous vous y attendons nombreux !!!

Posté par thierry MEZAIZE à 16:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2019

Le grand bla-bla national

A moins de 9 jours de l'échéance de la consultation nationale, une réunion publique concernant ce fameux "grand débat" avait lieu à la salle Montission. A priori, la concurrence avec le PSG en Ligue des Champions fut trop rude car moins de 50 personnes (42 pour être exact à l'ouverture des débats !!) ont fait le déplacement. Un panel assez âgé (seulement 4 de moins de 50 ans, je pense ...). Une forte mobilisation du conseil municipal (10 dont 2 de l'opposition) avec Mr le Maire en tête. Bref, ce n'était pas très mirobolant pour une commune comme St Jean Le Blanc, commune de plus de 8600 habitants !

Résumer 2h30 de débat en quelques lignes me parait bien difficile mais celles qui vont suivre ne reflètent que ma propre opinion, mon propre ressenti. J'ai pris l'option de ne pas intervenir, ni parler, juste écouter. Sur l'ensemble des gens présents, seuls une dizaine ont monopolisé la parole, exprimant leurs idées, leurs doléances, voir leurs revendications, certains avec plus ou moins de véhémence. Dans l'ensemble, malgré certaines divergences d'opinion, les échanges sont restés cordiaux et ont touché tous les sujets. Certains orateurs avaient préparé leurs interventions car des chiffres très précis (exacts ou pas ?) ont été donné, ce qui a retiré un peu de charme à la discussion car elle devenait, par moment, trop mathématique, trop politicienne. Suivant le sujet abordé, une certaine cacophonie d'idées jaillissait et les animateurs devaient intervenir, chacun étant persuadé d'avoir LA solution.

Personnellement, ce grand débat m'a déçu. J'aurai aimé des discutions plus simples, sans, non plus, tomber dans la facilité ou être nombriliste. Style table ronde où les gens les plus réservés auraient pu, aussi, s'exprimer.

J'ai, je pense, bien compris que le concept de l'Etat providence est bel et bien terminé. Que toutes les demandes, même si elles sont socialement justes, ne peuvent pas, d'un point de vue économique, être toutes réalisables. Qu'on ne peut pas tout changer, comme ça, d'un claquement de doigt, sans que cela n'ait des conséquences, certaines pouvant être imprévisibles et lourdes de répercussions, dans d'autres domaines. Tout le monde est prêt à faire des efforts, autant économiques qu'écologiques, mais à nos élus, d'abord, de montrer l'exemple !!! Et cela, à mon avis, ne peut se faire qu'avec une révision constitutionnelle profonde afin d'améliorer nos institutions en prenant en compte les changements dûs aux temps modernes....

A l'issue de cette grande consultation national, quelle en sera la suite ? Quelles seront les réponses apportées à toutes ces questions ? Dans la mesure où il ne s'agit que d'une consultation, pas d'un sondage, encore moins d'un vote, aucune obligation de prise en compte ne pèse sur nos élus. Que vont-ils faire de toutes ces pages noircies de doléances ? J'espère, tout simplement, qu'ils ne s'en serviront pas uniquement, lorsqu'ils seront sur leur séant, dans une cabane, au fond du jardin .....

Seul l'avenir nous le dira.

 

 

Posté par thierry MEZAIZE à 00:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 février 2019

Chaude ambiance, encore, au conseil municipal ...

 

Une nouvelle échauffourée a eu lieu, mardi 26 février, lors du dernier conseil municipal. En effet, après les affaires courantes, le 5eme adjoint délégué aux finances et à la communication, Mr Milor, a donné lecture du rapport d'orientation budgétaire 2019 de la commune. Après une longue énumération de chiffres débitée à une vitesse folle (tout a déjà été vu et étudié en commission), l'ingurgitation de toutes ces données, difficilement compréhensibles pour le public peu initié présent (voir même pour certains élus à la vue de leur rictus ...), nous a laissé pantois une poignée de secondes.

La sortie de la torpeur générale fut brutale lorsque Mme Grivotet, chef de file d'un de deux groupes d'opposition, après avoir reconnue que les finances communales semblent, à ce jour, plutôt saines malgré les baisses de dotation de l'Etat et le rattachement à la Métropole, a posé une question concernant le budget alloué à la réfection du hall de la mairie (115 000 euros). Elle a demandé des éclaircissements, notamment sur la nature des travaux et les raisons nécessitant cette réfection. Ce point d'achoppement a, immédiatement, entraîné une très vive réaction de Mr Bois, 1er magistrat de la commune ainsi que de Mr Milor, son adjoint. Les échanges qui s'en sont suivis ont été vifs, voir virulents, l'ensemble de l'opposition fustigeant, une fois de plus, le manque total de communication sur ce projet. Comme d'habitude, les réponses seront, ...... ou pas, données plus tard, la commission aux travaux se tenant le 7 mars prochain. Le plus étonnant : même le 3eme adjoint, Mr Giraudet, délégué aux travaux, donc membre de la majorité, avoue s'étonner de l'ampleur des travaux sans même connaître leur nature !!! Un échange de regard digne d'un règlement de compte à OK Corral a eu lieu au sein même de l'équipe majoritaire, ce qui en dit long sur l'ambiance qui y règne actuellement .....

Ensuite, un nouveau point sur l'avancement de la fibre a, aussi, été fait suite à une réunion avec SFR le 28 janvier dernier à la mairie. Malheureusement, comme pressenti lors d'un article précédant (voir les voeux 2019 de la municipalité), SFR, une fois de plus, ne tiendra pas ses engagements et doit revoir à la baisse ses prévisions et planning d'installation. La reprise des travaux ne devrait pas intervenir avant le début de l'été 2019, ce qui fera une interruption totale d'un an sans aucune installation ! Malgré les relances effectuées par la municipalité, celle-ci n'a aucun moyen de pression et devra, donc, subir ces six mois de délai supplémentaire. Aux albijohanniciens de prendre leur mal en patience ....

Dernier sujet abordé, une requête d'un particulier transmise par Mr Charpentier, membre de l'opposition, concernant une demande d'annulation des 3 mois de préavis de fin de location d'un logement social pour une personne âgée, ancienne employée communale, en difficulté financière et hospitalisée depuis le mois d'octobre. La municipalité n'a accordé que 2 mois de remise sur les 3. Mr Charpentier a fait remarqué, à juste titre, que ce n'était pas un geste de bienveillance de la part de la municipalité comme expliqué sur le courrier adressé à cette personne âgée mais, tout simplement l'application de la loi venant en aide aux personnes en difficulté financière et qu'il trouvait, je cite, "malhonnête", d'un point de vue social et humain de rechigner à accorder le 3eme mois d'un montant de 500 euros. Cette remarque a totalement offusqué le 1er magistrat, interdisant l'emploi de ce terme de malhonnêteté, même si elle n'est que morale. Il a, du coup, immédiatement et tout simplement clos la discussion ainsi que la séance !

Comme quoi, il est plus facile de prévoir 115 000 euros de travaux que de faire un geste plein d'humanité de 500 euros ....

 

 

Posté par thierry MEZAIZE à 14:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 février 2019

Saint Jean Le Blanc au cœur du grand débat

 Comme évoqué lors du dernier conseil municipal, dans le cadre du grand débat national, une réunion sera bien organisée le mercredi 6 Mars prochain, de 19h à 22h, salle de Montission, Avenue Jacques Douffiagues. En effet, Mr Alain S., président de l’association Sports et Loisirs, a pris l’initiative, courageuse, d’organiser cette réunion où 4 grands thèmes doivent être abordés : démocratie et citoyenneté, l’organisation de l’Etat et des services publics, la fiscalité et les dépenses publiques et la transition écologique.

Cet évènement est ouvert à tout public (dans la limite de 200 places) sans inscription préalable.

En espérant un réel engouement de la part de la population albijohannicienne pour animer ce grand débat, cette initiative devrait, ainsi, lancer les prémices d'une démocratie plus participative. N'hésitez pas à diffuser largement cette information !!!

Posté par thierry MEZAIZE à 22:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 janvier 2019

Du rififi au conseil municipal ....

Après avoir débuté sur un ton atone relatant les compte-rendus des différentes commissions, le 1er conseil municipal de l'année s'est soudainement animé lorsque Mr le Maire a abordé le sujet de l'arboretum.

En effet, lorsque son 5eme adjoint, chargé des finances, a soumis au vote du conseil une demande de subvention adressée au conseil départemental pour lancer la 2eme tranche des travaux d'aménagement du futur arboretum, les deux groupes d'opposition n'ont pas manqué de demander des éclaircissements légitimes.

S'en est suivi une véritable passe d'armes entre, d'un côté, le maire et son adjoint et de l'autre côté, l'opposition unifiée annonçant clairement leur désaccord sur le projet.

Le montant de cette 2eme tranche doit être de 100 000 euros dont 20 000 euros supportés par la commune et 80 000 euros ( 80% maximum du montant d'un projet peut être autorisé par la loi en subvention) fournis par le conseil départemental.

Là où le bât blesse, c'est que rien ne garantit que le département accordera ces 80 000 euros !! Quid des travaux si le montant subventionné n'est pas atteint ? De plus, Mr le Maire annonce, pour les années futures, une 3eme tranche ( dont les terrains restent encore à acquérir par la municipalité...) qui intégrera, à termes, le projet "Parc de Loire", le futur parc naturel urbain de la métropole orléanaise.

L'opposition fait remarquer, à juste titre, que la grosse majorité des frais engendrés par cet arboretum sera supportée par les albijohanniciens, pour ensuite, rejoindre un projet métropolitain. Elle demande, aussi depuis plus de trois ans, le montant des frais de fonctionnement mais sans succès.

La réaction, assez virulente du maire et de son adjoint, ainsi que le manque flagrant de réponse concrète aux diverses questions n'ont fait qu'exacerber l'opposition qui, du coup, a fait remarquer l'opacité de la commission faite en toutes discrétions et où elle n'était même pas conviée, allant jusqu'à interpeller l'ensemble du conseil en demandant des comptes.  Les têtes se sont baissées..... Le reste du groupe majoritaire, à une exception près, est resté totalement muet sur le sujet...

Au moment du vote, ne voulant pas mettre en péril les finances de la commune, le groupe d'opposition "Saint Jean Le Blanc Autrement" a préféré s'incliner, malgré son opposition au projet, et a voté pour la demande de subvention. L'autre groupe "Dynamisme et solidarité" a voté contre. A noter, au sein même du groupe majoritaire, une conseillère s'est abstenue.

Mais Mr le Maire a promis d'apporter toutes les réponses dans un futur proche, en espérant que ce ne soit pas un renvoi aux calendres grecques ....

En aparté, autres informations importantes abordées, une reprise d'activités non réglementaires a été relevé sur le site SGE, des constatations officielles ont été faites, affaire en cours .... Dans le cadre du grand débat national, un habitant de la commune s'est proposé afin d'en animer un. La municipalité mettra à sa disposition une salle, reste à déterminer une date.

Posté par thierry MEZAIZE à 16:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 janvier 2019

Les voeux 2019 de la municipalité

Mercredi 16 Janvier, Mr le Maire et son Conseil Municipal présentaient leurs traditionnels voeux 2019 aux commerçants et entreprises implantés sur notre commune ainsi qu'aux diverses associations communales.

Après un début de discours énumérant les absences remarquées et nombreuses de certaines personnalités locales ( les rangs de l'opposition étaient aussi clairsemés...) ainsi que les habituels remerciements et auto-congratulations pour les actions menées en 2018, Mr le Maire a, enfin, abordé l'avenir avec les projets devant être réalisés en 2019.

Concernant les différents travaux, notons principalement la poursuite de l'installation de la vidéo surveillance, la réfection de l'accueil de la mairie et de la salle de la halte-garderie, l'isolation de l'école élémentaire Jean Bonnet ainsi que celle du gymnase de l'Armandière (grâce, en partie, à des subventions régionales et étatiques). Divers travaux sont, aussi, programmés dans les écoles pour un montant global de 84 000 euros. La plus grosse annonce concerne le lancement de la 2éme tranche de l'arborétum (pour un montant de 200 000 euros supplémentaires soit un coût total de 400 000 euros dixit la libre expression du groupe d'opposition "St Jean Le Blanc Autrement" du SJLB Info n°66 de Juillet 2018, consultable sur le site internet de la mairie). De bien grosses dépenses pour un secteur si marginal....Affaire à suivre ....

Sous la responsabilité de la métropole, les travaux rue de la Cerisaille et rue de Rosette se poursuivront et une demande est en cours pour la réfection du tapis de roulement de l'avenue du Général De Gaulle entre le monument aux Morts et la place St Charles.

Pour ce qui est du programme de construction de logements, échelonné entre 2019 et 2021, poursuite des travaux rues de Grisets, du Ballon et des Balles afin de créer, à termes, 275 nouveaux logements.

Côté communication, hormis quelques petites annonces comme l'ouverture d'un compte Facebook, l'installation de 3 panneaux lumineux ou l'application pour téléphone portable permettant la diffusion d'informations, le point le plus intéressant et attendu, touchant nombre d'habitants de la commune, est l'état d'avancement du déploiement de la fibre. Malgré de nombreux problèmes, le prestataire, SFR, reprend ses travaux début 2019 et promet l'installation de 500 prises de raccordement minimum par trimestre avec un équipement total pour la commune avant fin 2020.... En espérant, une fois de plus, que SFR ne joue pas à l'Arlésienne ....

Pour terminer, dans les domaines "social/santé" et "culturel", pas d'annonce marquante si ce n'est une programmation habituelle d'activités tout au long de l'année à venir. Mr le Maire a, aussi, tenu à souligner la bonne vitalité du secteur associatif albijohannicien qui regroupe un peu plus de 3 000 adhérents divers, avec des remerciements particuliers et appuyés aux bénévoles de l'association "Fêtes et Loisirs" ainsi que celle des "Anciens Combattants".             Serait-ce les prémices ou les 1ers appels du pied vers une catégorie de son électorat de prédilection pour une vision à encore plus long terme, 2020 par exemple ?

Posté par thierry MEZAIZE à 20:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2019

Et vous, que proposez-vous ?

Ce jour, mardi 8 janvier 2019, la République du Centre, journal local, a diffusé dans ses pages un article intitulé "Et vous, que proposez-vous ?".

Cet article aborde le sujet des cahiers de doléances mis en place au sein des différentes mairies ( toutes ne le font pas ...) afin de recueillir les propositions des citoyens au niveau local. Le but est de faire remonter ses doléances auprès des pouvoirs publics nationaux. Ce cahier devra, ensuite, être remis au préfet.

La municipalité de Saint Jean Le Blanc, d'habitude assez avare sur la communication, a fait l'effort de répondre à cette attente générale qui demande la possibilité de s'exprimer directement en émettant ses revendications. Elle a, donc, mis en place jusqu'au 21 janvier (date à confirmer), un cahier accessible à l'accueil de la mairie aux horaires d'ouverture.

Afin que cela ne se transforme pas en un simple coup d'épée dans l'eau, à notre tour, soyons constructifs en allant remplir ce fameux cahier sur des sujets qui nous tiennent à coeur, aussi bien nationaux que locaux !

N'hésitez pas à relayer cette information, plus nous serons nombreux à nous exprimer, plus nous aurons des chances d'être entendus....

 

Posté par thierry MEZAIZE à 10:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 janvier 2019

Meilleurs voeux à tous

A tous nos concitoyens albijohanniciens, nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2019 !!!

A travers ce blog, lieu d'échange simple et convivial, n'hésitez pas à ouvrir n'importe quel sujet concernant notre commune afin d'en débattre tous ensemble et, ainsi, faire vivre et progresser notre cadre de vie.

Nous comptons sur vous .....

Posté par thierry MEZAIZE à 14:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 décembre 2018

Le RIC, pourquoi pas ... mais ...

Ce fameux Référendum d'Initiative Citoyenne, plébiscité par nombre de gilets jaunes en ce moment et aussi séduisant soit-il sur le papier, est-il la solution aux maux actuels de notre système démocratique ?

A bien y réfléchir, c'est le principe même de la démocratie : le gouvernement du peuple par le peuple pour le peuple. Oui ... mais ... Ne risque-t-on pas, à termes, d'y trouver moults inconvénients ? Cet outil pourrait s'éloigner de son objectif initial en cas de mauvaise utilisation. En effet, en fonction des conditions de mise en oeuvre de ce RIC, une minorité active ne peut-elle réussir à imposer à une majorité passive une "dictature" du vote émotionnel plutôt que raisonné et raisonnable ? Jouer sur les cordes sensibles nationales peut obscurcir le bon sens et le raisonnement général.

C'est pourquoi, avant de mettre en oeuvre le RIC au niveau national, pourquoi ne pas l'éprouver au niveau communal, le niveau qui nous touche encore plus directement, sur des sujets d'intérêt général ayant des conséquences financières importantes sur le budget communal? La création d'un équipement sportif ou culturel, un aménagement territorial, l'implantation d'une grosse entreprise ou d'un arboretum, par exemple ....

 

 

Posté par thierry MEZAIZE à 10:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 décembre 2018

La démocratie participative est toujours productive d'intelligence....

A l'image de la prise de conscience générale qui se créée aujourd'hui  dans notre pays pour une démocratie plus participative, ce blog doit servir à l'ensemble des habitants de Saint Jean Le Blanc afin de s'exprimer, de manière posée et constructive, sur tous les sujets touchants l'avenir de notre commune.

Aujourd'hui, la parole vous est donnée, n'hésitez pas à vous exprimer !!

Unissons nos idées afin de faire évoluer, dans l'intérêt général, les projets qui nous concernent dans notre quotidien albijohannicien.

 

Posté par thierry MEZAIZE à 14:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]